Les types de tortues en Méditérrannée

Les pêcheurs et les baigneurs en joli maillot de bain éthique ne sont pas les seuls à apprécier la Méditerranée. La mer Méditerranée est aussi fréquentée par trois espèces de tortues marines, dont deux y nichent et y abritaient autrefois des populations abondantes: la caouanne (Caretta caretta) et la tortue verte (Chelonia mydas). La tortue luth (Dermochelys coriacea) est un visiteur plus rare.

 

La tortue caouanne

 Maillot de bain éco-responsable

L'espèce la plus commune en Méditerranée est la tortue caouanne (Caretta caretta). Elle a été nommée ainsi d'après sa grande tête équipée de mâchoires solides permettant à l'animal de casser les coquilles dures des bivalves et des crustacés. Ses sites de nidification sont situés dans les régions tropicales et subtropicales, mais il habite également les régions tempérées. Les nouveau-nés mesurent environ 25 mm de long, tandis que les adultes peuvent mesurer jusqu'à 100 cm de long et peser jusqu'à 200 kg. Les plages de nidification en Méditerranée sont principalement situées dans la partie orientale, notamment en Grèce, en Turquie et à Chypre (où les maillots de bain durable sont très appréciés). La plupart des tortues habitant l'Adriatique proviennent de plages de nidification en Grèce, en particulier l'île de Zakynthos.

 

Les tortues caouannes vivent jusqu'à 60 ans et sont matures à l'âge de 15 à 20 ans. Les femelles retournent sur la plage de sable où elles sont nées pour pondre entre 80 et 120 œufs dans un nid. Les caouannes pondent trois ou quatre nids chaque saison, mais seulement tous les trois ou quatre ans. Une femelle retournera à la mer si elle est dérangée pendant la ponte. Le temps d'incubation des œufs jusqu'à l'éclosion est de 55 à 60 jours.

 

La tortue verte

 Maillot de bain éco responsable

La tortue verte (Chelonia mydas) a été nommée d'après son tissu adipeux vert responsable de l'apparence générale de l'animal. Elle peut atteindre jusqu'à 120 cm de long. Les juvéniles en développement se nourrissent d'invertébrés tels que les méduses et deviennent herbivores lorsqu'ils atteignent la maturité sexuelle, ils se nourrissent alors d'algues et d'herbes marines. Cela se produit entre 20 et 40 ans. Il s'agit d'une espèce très répandue. Les sites de nidification sont situés sous les tropiques, mais on peut également trouver les tortues dans les eaux tempérées.

 

En Méditerranée, la tortue verte est signalée en faible nombre (depuis 1830) mais, comme elle peut être confondue avec la tortue caouanne, sa présence est susceptible d'être sous-estimée. La tortue verte est répertoriée comme espèce en voie de disparition. La population de la Méditerranée est la moins nombreuse et la plus menacée de toutes. Les plages de nidification sont situées principalement à Chypre et en Turquie, mais il y en a aussi au Liban, en Égypte et en Israël. Vous pourriez en rencontrer en ces lieux lorsque vous vous baladerez sur la plage dans votre maillot de bain éco-responsable. 

 

La tortue luth

Maillot de bain éco-responsable 

La tortue luth (Dermochelys coriacea) est la plus grande espèce de tortue de mer avec une carapace atteignant deux mètres de long. Elle peut plonger jusqu'à 1.000 m de profondeur, plus que toute autre tortue! Elle se distingue facilement par l'absence de carapace osseuse, caractéristique des autres espèces de tortues marines. La coque recouverte de peau lui permet de résister à une pression d'eau élevée. La tortue luth est l'espèce de tortue de mer la plus répandue. On la retrouve en mer, de l'Alaska au nord, au cap de Bonne-Espérance au sud.

 

Malgré sa large répartition, la tortue luth semble plutôt rare, avec seulement 30 individus recensés dans toute l'Adriatique depuis 1894. C’est la seule espèce de tortue de mer de la Méditerranée sans aucun site de nidification dans le bassin. Les animaux adultes peuvent mesurer plus de 180 cm de long et peser 500 kg ou plus. Ils se nourrissent de zooplancton gélatineux, comme les méduses et les salpes, tout au long de leur vie.