Tissus confectionnés de bouteilles


La Méditerranée est l’un des lieux emblématiques de notre patrimoine et pourtant elle est inexorablement submergée sous un torrent de plastiques ! C’est grave sur le plan environnemental mais aussi économique puisque cette pollution menace de nombreux emplois et ressources.

Pourquoi les bouteilles en plastique ?

En Méditerranée, la pollution plastique constitue un véritable fléau. Au moins 600 000 tonnes de déchets y sont rejetées chaque année selon la WWF France, une catastrophe dont la France se trouve en grande partie responsable. Le pays se place en effet comme le premier producteur de ce matériau parmi ses vingt-deux voisins européens.  


Les rejets plastiques de la France en mer Méditerranée proviennent essentiellement des activités côtières (79%), en raison notamment d’une gestion des déchets inefficiente et de l’impact des activités touristiques. 12 % de la pollution est apportée par les fleuves tandis que 9 % est directement causée par les activités maritimes (pêche, aquaculture, transport). Si l’essentiel des déchets rejetés par la France (66 %) restent en surface après un an, on estime qu’environ 21% revient sur ses côtes et 11% échouent sur les fonds marins. Une fois en mer, ces plastiques polluent les écosystèmes et menacent la survie les espèces.

Une des manières d'arrêter ce désastre est de couper la production et de favoriser le réemploi du plastique existant.

Ramassées et transformées en Méditerranée

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur la provenance des matières premières qui composent les produits que nous achetons : les nouveaux tissus de POSIDONIE sont composés à partir de bouteilles en plastique récupérées dans la mer Méditerranée et recyclées au bord de la Méditerranée.


La transformation s'opère sur un processus similaire à celui des filets de pêche : nettoyage, compactage, broyage, retour à l'état de matière première, et éfilage.

Une usine d'exception

Energie verte

Des panneaux photovoltaïques sont installés sur le toît de l'usine, installée dans une région ensoleillée, afin d'utiliser une énergie solaire pour la fabrication des tissus

Réduction d'usage de l'eau de 100%

Lors du processus d'impression numérique écologique, la consommation d'eau a été réduite de 100 %.

Kilomètre Zéro

Une chaîne logistique courte entre la récupération des déchets et l'usine de transformation, tout se fait en local.

Le résultat

Pour l'environnement :

En plus de nettoyer l'environnement et de le débarrasser d'un fléau, utiliser cette matière existante permet réduire les émissions de CO2 de 80% lors de la production du tissu. (Le CO2 acidifie les océans, réduisant ainsi le renouvellement des coraux.)

Tissus Posidonie

Sur votre maillot : 

Une texture souple, très douce au toucher légèrement cotonneux et qui sèche rapidement. Plusieurs aspects visuels sont disponibles : texturés, rayés ou lisses.

L’objectif de Posidonie est d’utiliser un tissu qui contribue au nettoyage des océans, mais aussi très élégant et confortable pour libérer la femme de toute contrainte de mouvement. 

Un maillot éco-responsable, c’est aussi un maillot durable, c’est pourquoi j’ai choisi la plus haute gamme de tissu européen composée de bouteilles recyclées.


cygle recyclage avec poissons